Malicorne, à Colméry

(illustration : lavoir de Malicorne)

Le joli hameau de Malicorne (à Colméry) a été construit en partie avec les pierres d’un château fort détruit vers 1367 par les Anglais. Il en subsiste quelques vestiges dans la cour du domaine des Tayauts.

Le nom de Malicorne viendrait de la mauvaise réputation de ses premiers seigneurs, peu accueillants. Mal y corne : « Pour ton malheur, en vain, là, appelle au son du cor ! ».

On n’a pas encore pu identifier les seigneurs de Malicorne avant Marie de la Bussière, au XVIème siècle, issue dans doute de la branche cadette du Vaudoisy de cette famille.

La seigneurie passe ensuite aux Farou, venus du Berry, puis aux Rosel et aux Viry, déjà rencontrés à Mocques et à Port-Aubry.

Une partie des informations nous a été fournie par le site Cahiers du Val de Bargis, très documenté sur l’histoire de Colméry.

Ci-dessous une notice encore incomplète sur les seigneurs de Malicorne, qui ne débute qu’au XVIème siècle, faute d’indications antérieures.

Merci de nous aider à l’enrichir !

Malicorne  (V4 du 15 juillet 2021)

Share

2 réflexions sur « Malicorne, à Colméry »

  1. Au domaine des Tayauts , à Malicorne, des pierres non sculptées ornent la façade ; j’aimerais savoir comment on appelle ces pierres ;

    je vous remercie par avance pour votre réponse

Répondre à Administrateur Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.