Comté-duché de Nevers

Pour faciliter la compréhension et la lecture, nous vous proposons trois notices sur la succession des comtes puis ducs de Nevers, correspondants à trois époques successives : 

De sa création à la fin de l'époque carolingienne à la fin du XIIème siècle, le comté de Nevers, devenu rapidement patrimonial, avait une existence autonome et fut détenu par la même lignée, celle des Landry, d'origine franque, venus sans doute d'Aquitaine, avant de passer par alliance à un capétien : Pierre de Courtenay, qui fut Empereur de Constantinople.

Ce sont les Comtes originels de Nevers.

A partir de l'union de Mahaud de Courtenay, héritière du comté, avec Hervé IV de Donzy, les deux fiefs furent associés et passèrent par alliances successives dans de grandes familles princières : Chatillon-Saint-Pol, Bourbon, Dampierre-Flandre, Bourgogne puis Clèves-La Marck.

Ce sont les Comtes de Nevers-Barons de Donzy (V2 complétée le 18/2/17)

Enfin, le comté fut érigé en duché au XVIème siècle, pour les ducs de Clèves, auxquels succédèrent les Gonzague, princes de Mantoue, puis par acquisition de Mazarin, les Mancini, qui conservèrent le duché – grand fief autonome qui ne fut jamais annexé par le roi – jusqu'à la Révolution.

Ce sont Les Ducs de Nevers

Voyez ces trois notices et ne manquez pas de nous faire part de vos remarques et suggestions, pour compléter ou corriger des erreurs éventuelles…

 

D enluminé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.