Saint-Aignan-sur-Cher

La seigneurie de St-Aignan appartenait aux anciens comtes d’Anjou, qui en firent don au premier baron de Donzy, vers l’an mil, en reconnaissance de son appui dans leurs luttes contre les comtes de Blois et de Champagne.

Construit sur un éperon rocheux, le château surplombe la cité de Saint Aignan. Au nord, il domine la vallée du Cher. Du château primitif bâti aux Xè et XIè siècles, restent les vestiges du donjon et du mur d'enceinte. L'édifice actuel, d'époque Renaissance, déploie ses élégantes façades de tuffeau percées de fenêtres à meneaux.

La seigneurie de Saint Aignan et son château présentent la particularité d'avoir été transmis par voie d'héritage familial depuis l'origine jusqu'à nos jours (soit 32 générations du premier baron de Donzy au dernier duc de Saint Aignan avant la Révolution). Elle fut érigée en duché par Louis XIV, pour François-Honorat de Beauvilliers.

Voyez la notice ci-dessous, qui présente la suite des seigneurs de Saint-Aignan :

Saint-Aignan-sur-Cher

D enluminé