Bibliographie

Ci-dessous la liste des ouvrages utilisés pour documenter ce site :

Bibliographie donziaise (V4 du 10 mars 2017)

D enluminé

 

Share

7 réflexions sur « Bibliographie »

  1. Bonjour,

    Je consulte régulièrement le site et vous remercie pour la qualité de vos recherches qui concernent un certain nombre de mes lignées familiales.

    A ce propos, je viens de lire l’article sur la famille Boisselet qui est bien documenté, mais présente à mon sens quelques oublis.

    * p6 du document: Gui de B remarié à Louise de Villiers a au moins une fille de plus qui se prénomme Madeleine et qui sera unie à Jean de Longueval (d’une branche des Longueval du nord de la France). Ce Jean aura plusieurs enfants dont Octavien de Longueval marié à Anne de Romple, d’origine écossaise par son père (j’ai par ailleurs son ascendance). Octavien achètera la seigneurie de Charrey sur Saône à proximité de Dijon et sa branche restera établie dans ce secteur. Il décède au début du 17 em siècle. Dans le même secteur sera présent à cette époque, un avocat à Nuits Saint Georges du nom de « De Boisselet ». J’ignore s’il est de ceux de la région d’Auxerre ou de ceux existant en Franche Comté.

    * Concernant la venue de la famille de Boisselet dans l’Auxerrois, je me suis aperçu au cours de mes recherches que Didier Boisselet, écuyer du roi, fréquentait aux environs de 1380 un membre de la famille parisienne BRACQUE, qui était aussi écuyer du roi, et surtout qui était possessionné au nord de Paris aux mêmes endroits que le dit de Boisselet. Par ailleurs, il est de notoriété que la famille Bracque était aussi possessionnée dans l’Auxerrois. Les Boisselet sont-ils venus par alliance ou autre, je l’ignore, mais c’est une piste.

    1. Bonjour,
      merci de votre intérêt pour le site et de la précision sur cette Madeleine de Boisselet, que je vais ajouter.
      Je n’ai pas connaissance d’un lien avec les Braque.
      Sur l’implantation de cette famille en Donziais, qui reste peu documentée, voyez la notice sur Guerchy, à Treigny (89)
      Bien cordialement

    2. Bonjour,

      Le 8 mai dernier vous avez rédigé un fort intéressant commentaire sur la notice familiale de la famille Boisselet et notamment sur l’absence en page 6, de Madeleine de Boisselet. Vous ajoutiez peu après que vous aviez l’ascendance (notamment  écossaise) d’Anne de ROMPLE, bru de Madeleine de Boisselet et épouse d’Octavien de Longueval. Ayant l’honneur de descendre par ma grand-mère paternelle, en ligne directe de ces 3 personnes, je vous serais très reconnaissant si vous acceptiez de me communiquer l’ascendance d’Anne de Romple (Dalrymple ? Selon une hypothèse écossaise), voir celle de Jehan de Longueval, mari de Madeleine et père d’Octavien . Pour celle de Madeleine j’ai des éléments d’ascendance jusqu’en 1200 .            Bien cordialement.Ph.Chenillet

  2. Bonjour

    Pourriez-vous me dire qui je pourrais contacter au sujet des références sur cette page au "Pré de Lamoignon" et à la "porte de Lamoignon"? Mon nom de famille est Munnion et je fais des recherches sur notre histoire familiale.

    ACCUEIL – CARTE

    Merci

    Steve

    1. Bonjour, 

      merci de votre intérêt pour le site.

      En tapant Lamoignon dans le moteur de recherche du site vous accéderez notamment à l’article sur le fief Lamoignon à Donzy – que vous avez sans doute déjà vu – ainsi qu’à la page « Familles donziaises » qui contient une notice généalogique consacrée à cette grande famille, ainsi qu’à tous les articles dans lesquels leur nom est indexé.

      Comme je l’ai précisé, il est probable que le nom de « pré Lamoignon » a été donné à ce site bordant la Talvanne à son entrée dans Donzy, quand Chrétien de Lamoignon, le père de Malesherbes, l’a acheté avec d’autres terres des environs pour donner corps à l’origine féodale donziaise qu’il revendiquait.

      Dans ces différentes publications je cite des sources accessibles par Internet portant sur les Lamoignon. Je n’ai pas d’autre référence à vous donner pour vous éclairer sur la question que vous vous posez, sinon d’aller à la pêche en « googlisant » avec de multiples entrées. C’est une famille dont la généalogie est discutée et a donc fait l’objet d’une documentation abondante, en raison également de la notoriété de ses membres aux XVIIème et XVIIIème siècles.

      Bon courage !

      Bien cordialement

       

  3. Bonjour,

    Voila un site tout à fait cohérent, documenté et particulièrement bien écrit. Vous faites une erreur en donnant le nom de Claude de Rochefort-Luçay à cet individu. Ce patronyme n'est pas employé dans les actes le concernant. Ce patronyme a été employé pour la première fois par François Louis (Lucas) de Rochefort-Luçay (1762/1825) fils de Gabriel jean Dominique de Rochefort baron de Coulanges (paroisse de Lury-18) et grand père de Henri. Claude de Rochefort est l'initiateur de la branche de Luçay, son frère Joachim de Rochefort celui de la branche de Pluvault (21) et René de Rochefort celui de la branche de Mareuil/ la Croisette (ou Creuzette (36). Henri Rochefort était mon arrière grand oncle, puisque je descend de sa soeur Caroline Françoise. Encore bravo. Marc Etivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.