Comté de Gien

(Illustration : Gien, musée de la Chasse)

Le comté de Gien est de création ancienne, et un château comtal existe au moins depuis Charlemagne – qui y séjourna – sur ce promontoire qui domine la Loire. Le château actuel – aujourd'hui Musée international de la Chasse – est l’œuvre d’Anne de Beaujeu, Régente de France, dont Gien fut une des résidences favorites.

Gien fut disputé aux XIè et XIIè siècles entre les barons de Donzy et les comtes de Nevers, mais au moment de l’union de ces deux grands fiefs, le comté fut repris par le Roi Philippe-Auguste, et fut plus tard donné en apanage à différents princes capétiens.

En 1620 il fut vendu au Chancelier Séguier, qui le légua à ses descendants. Il fut ensuite revendu en 1736 aux Feydeau, conseillers d’Etat et Intendants, qui le conservèrent au-delà même de la Révolution. Paul de Feydeau vendit le château au Département du Loiret en 1823.

Voyez la notice ci-dessous sur la succession des comtes de Gien, qui comprend plusieurs Connétables de France :

Comté de Gien  (V3 complétée le 11/12/16)

D enluminé