Villechaud, résidence épiscopale

(Illustration : crue de la Loire à Cosne – 1856)

La tour acccolée à la chapelle Sainte-Brigitte de Villechaud, au sud de Cosne, est l'ultime trace du château que les évêques d'Auxerre y avaient fait construire au XIIIème siècle, et qui fut, à l'instar de Régennes, au bord de l'Yonne en aval d'Auxerre, ou de Varzy, une de leurs résidences habituelles. Ils marquaient là un souci d'occupation et de défense de leur territoire, qui faisait d'eux des seigneurs temporels autant que des chefs spirituels.

Voyez ci-dessous la courte notice consacrée à ce site, complétée d'un plan cadastral fourni par un internaute (20-8-18) qui illustre sa configuration ancienne. Nous aimerions pouvoir la compléter de nouvelles indications.

Villechaud  (V2 du 23 aout 2018)

D enluminé

Share

2 réflexions au sujet de « Villechaud, résidence épiscopale »

  1.  

    A partir de la deuxième moitié du XVème l'Evêque vend ses deux métairies qui encadrent son domaine de Villechaud : la métairie du Port à la Dame et la métairie des Granges près de l'Etang. C'est le signe d'un certain désintérêt pour cette partie du territoire cosnois.

    Le château, lui, tombé plusieurs fois aux mains de l'ennemi au cours du XIV et du XVème sera démoli volontairement à cette même période. Méthodiquement il sera arasé jusqu'à ses fondations ne laissant plus apparaître que la chapelle dédié à Sainte Brigitte et les douves, "ruines prodigieuses" encore visible jusqu'aux travaux du chemin de fer.

    La grange du port Aubery qu’anciennement on appeloit la Méthairie de Monseigneur pour laquelle on paioit un muid de seigle et un muid d’avoine. Fut des pièces baillée par Monseigneur de Longueil a Simon Petot en mil quattre cent cinquante deux.

    Le lieu des Granges l’on disoit anciennement que c’étoit la Méthairie de Monseigneur quand il estoit à Villechau auparavant que le chasteau de Villechau fut demoly.

    Et prez ledit lieu un estang baillée a soicante et dix sols par an ; ledit lieu des Granges est baillée a trente cinq sols par an.

    Audit Villechaut y avoit anciennement un chasteau bati de pierres tailles et quartiers qui est a present totalement demoli jusques aux fondements et n’y reste qu’une chappelle dans laquelle le Curé de Saint Agnan de Cosne vient dire la messe une fois l’année. Nota que le village de Villechau est de ladite parroisse de Saint Agnan et compris aux tailles d’ycelle.

    Inventaire des titres, lettres et enseignements trouvez au thrésor littéral de l’evesché d’Auxerre faict du commandement de Monseigneur Pierre de Broc, evesque d’Auxerre par Julien Chalopin son secrétaire 1642 – Archives de l’Yonne G 1592

     

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.