Bois-Regnault, dépendant de Longrets

Bois-Regnault – aujourd’hui le domaine de Bois-Renaud au sud de Saint-Andelain où aucune trace castrale n’est visible – était un arrière-fief de Longrets, la grande seigneurie en Donziais du chapitre de Saint-Hilaire de Poitiers, que nous avons évoquée tout récemment.

Ce fief n’est donc pas mentionné dans l’Inventaire des Titres de Nevers de l’abbé de Marolles.

Il jouxtait à l’ouest le Nozet – fleuron de l’appellation Pouilly-Fumé tout proche – et Pouilly, terre donnée au Prieuré de La Charité dès sa fondation au XIème siècle.

On voit Bois-Regnault inféodé dès 1300, mais on perd longtemps sa trace, avec des indications fragmentaires aux siècles suivants.

On la retrouve au début du XVIIème siècle aux mains de François Riglet, seigneur de Lusson en Berry, peut-être par son alliance avec Françoise Coullaud, d’une famille poitevine. Leurs descendants le conserveront jusqu’à la veille de la Révolution, le fief étant alors racheté, en même temps que le Nozet et Saint-Andelain par les Dodart, médecins du Roi investis dans les eaux minérales (Pougues)

Il y aurait eu une maison-forte à Bois-Regnault, qui défendait ce bien d’Eglise, mais elle était en ruines en 1550. Fut-elle reconstruite ?

Nous sommes intéressés par toute information qui permettrait de compléter la notice qui suit, encore trop succincte.

Bois-Regnault  (V3 du 19 oct 2021)

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.