Chevroux

(Illustration : armes de La Platière)

Fief modeste, pour le rejeton d’une grande famille nivernaise, les sires de La Platière, Chevroux, sur la route du Sancerrois à St-Quentin-sur-Nohain, a été bien délaissé. Ses hauts murs et sa tour signalent l'ancienneté du site – qui avait appartenu aux moines de Saint-Laurent et fut cédé dans des conditions qui restent à découvrir – et rappellent que ce domaine fut une demeure seigneuriale.

Transformé en ferme, le manoir qui se dresse en haut d’un coteau à St-Quentin-sur-Nohain, loin déjà de la rivière, marque le siège de cette petite seigneurie, où des seigneurs se sont succédés par alliance et héritage uniquement, jusqu’à la Révolution. 

Détenu par une branche bâtarde de La Platière – la famille du fameux "Maréchal de Bourdillon" – , qui détenait le grand château des Bordes en Nivernais, Chevroux est resté dans cette famille jusqu’à la fin du XVIIème siècle, puis est passé par alliance aux La Barre (originaires du Charitois) puis aux Lichy (originaires des Amognes).

                                                   chateau des bordes

                                                                     Château des Bordes (Urzy, 58)

 

Voyez la suite des seigneurs de Chevroux en cliquant sur le lien ci-dessous :

Chevroux (version 2 du 12 juillet 2016)

D enluminé

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.